Autenticia

Humanisme ou Pragmatisme ?

humanisme ou pragmatisme ?Des contacts ont réagi à mon dernier post intitulé « Accident de la vie … Douloureux retour » … Je les en remercie (vous pouvez retrouver ce post sur le site www.autenticia.fr/publications )

Tout en semblant en apprécier le fond, certains qui me connaissaient plus sous le profil du Cadre Dirigeant que je fus m’ont fait parvenir par des messages personnels leur étonnement à m’intéresser au sujet évoqué …

J’ai pris le soin de leur répondre que je considère avoir toujours eu un mode de gouvernance orienté vers l’humain et, comme j’ai souvent l’occasion de le dire, que « l’Entreprise est au service de l’Homme … et pas seulement l’inverse ».

Ce n’est donc pas seulement par opportunisme ou un quelconque effet de mode, ou d’actualité que je traite de tels sujets … Simplement, au long de ma relativement longue carrière, j’ai constaté que l’humanisme et la bienveillance étaient porteurs, à minima, d’aussi bons résultats (je prétends même meilleurs à situation égale) que par le dirigisme et l’autoritarisme effrénés. Surtout, les résultats s’obtiennent dans un climat bien plus agréable tant pour les dirigeants que pour les collaborateurs.

Malheureusement, il n’y a pas d’indicateurs véritables au P&L des entreprises pour mesurer l’effet du bien être au travail…

Certaines Directions des Ressources Humaines, les plus évoluées, ont bien quelques tableaux de bord sur l’absentéisme, des analyses* (quelques unes en font) des entretiens individuels, supposément annuels, voire de la prévention de la souffrance au travail et des risques psycho-sociaux (les fameux RPS) dont on pourra même débattre au sein du CHSCT ou du CE …

* d’autres se satisfont plus du respect du calendrier de ce qu’elles qualifient d’exercice ou de devoir managérial … que ces mots parlent d’eux mêmes.

La majorité des DRH est considérée comme un centre de coûts (versus centre de profit) il faut donc que la Direction de l’Entreprise ait, elle-même, une orientation humaniste pour que ce soit le mode de gouvernance mis en œuvre. Certains Patrons (je leur attribue à dessein une majuscule) ont bien compris que le plaisir au travail est bien plus profitable que les gouvernances anciennes et dépassées. S’agit il pour autant d’installer sofas, espaces de jeu ou de détente à tous les carrefours de l’entreprise … Assurément pas … En tous cas pas seulement … A l’alphabet de l’humanisme la première lettre s’appelle Respect.

Le Respect c’est au delà des évidences, ne pas prendre les collaborateurs pour des « Gogols » à qui il suffirait de jeter quelques artifices pour les satisfaire … Le Respect c’est avant tout un état d’esprit, qui plus est qui se travaille et s’entretient.

Alors pour conclure ce post, à ceux qui s’interrogent sur mon « humanisme supposé » je réponds que c’est peut être plus par pragmatisme que je le suis et que c’est mon Respect de l’autre, que la vie m’a appris à développer.

Pour cultiver les qualités d’un bon dirigeant, d’un bon manager ou d’un collaborateur, le recours à un coach professionnel est un engrais étonnant d’efficacité.